bannière

bannière

lundi 15 janvier 2018

Luttes sociales


De Clichy à Marseille

les "invisibles" de la sous-traitance hôtelière

se font entendre !

Rassemblement


Samedi 20 janvier 2018

14h 30 Hôtel Intercontinental
1 place Daviel Marseille 1°



En solidarité avec la grève des salarié-e-s sous-traité-e-s de l’Holiday Inn Paris porte de Clichy (92) qui dure depuis 94 jours, rassemblons-nous devant l’hôtel Intercontinental (Panier) à partir de 14h30 le samedi 20 janvier, propriété du groupe IHG. Une délégation de grévistes sera présente en parallèle à une autre action à Genève.

Sous-traitants voyous, IHG complices !

HOLIDAY INN comme INTERCONTINENTAL est l’une des marques du groupe hôtelier britannique IHG Intercontinental Hôtels Group, premier groupe hôtelier mondial en nombre de chambres.

Basée à Londres, cette multinationale qui a fait 400 millions de bénéfices, détient pas moins de 4400 hôtels dans le monde et 6 marques : Crowne Plaza Hotels&Resorts, InterContinentalHotels&Resorts, Holiday Inn, Holiday Inn Express, Hotel Indigo et Staybridge Suites .

IHG tire une partie de ses profits de l’exploitation forcenée des salariés de la sous-traitance mais refuse d’intervenir dans ce conflit avec son sous-traitant HEMERA. Ce rassemblement sera l’occasion de leur rappeler leur responsabilité sociale, à Clichy comme à Marseille !
3 mois de grève à l’Holiday Inn Paris porte de Clichy (92)

Depuis le 19 octobre des femmes de chambre, gouvernantes, plongeurs et équipiers de la sous-traitance avec leur syndicat CNT-SO et avec le soutien de la CGT-HPE, de l’US CGT commerce de PARIS, et de l’UL CGT de CLICHY sont en grève reconductible à l’hôtel Holiday Inn de Clichy.

Les surexploité-e-s de la sous-traitance HEMERA revendiquent :

  • l’internalisation chez Holiday Inn et leur embauche directe
  • le respect des contrats de travail
  • la suppression de la clause de mobilité
  • l’augmentation des qualifications et des salaires avec le passage en catégorie B
  • le respect des accords de site passés avec l’ancienne société, sur la durée du travail
  • le paiement de toutes les heures travaillées
  • le versement d’une prime de panier, comme pour les salarié(e)s de l’hôtel
  • l’attribution d’une prime de 13ème mois, égale à 1/12e du salaire annuel
  • la suppression de l’abattement de 8 % sur la base des cotisations
  • l’élection de délégués de proximité au sein de l’hôtel Holiday Inn de Clichy

LE TRAVAIL DISSIMULÉ, LES HEURES NON PAYÉES, LES DOS CASSÉS, YA BASTA !

Dans les hôtels, les personnels qui s’occupent du ménage, le plus souvent sous-traités sont des invisibles auxquels on consacre le budget le plus serré au mépris de leurs droits. Ce sont les surexploitées de ces hôtels mais ils-elles en ont assez de travailler dans des conditions abusives et ont décidé de sortir de l’ombre et de lutter ! Les grèves se sont multipliés ces dernières années à Marseille comme ailleurs. Soutenons ce mouvement emblématique de la lutte contre la casse de nos droits !

Contre le système de sous-traitance qui surexploite et pressurise les travailleurs-euses, mobilisons-nous !

 

CNT-Solidarité Ouvrière 13

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire