bannière

bannière

mercredi 28 septembre 2011

Solidarité avec les libertaires russes face à la répression d’Etat

La répression à l’égard des libertaires a encore frappé en Russie.  

Koutouzov Andrey, militant libertaire membre du mouvement « Action Autonome » (AD) a été condamné à deux ans de prison avec sursis par la justice russe pour une affaire d’extrémisme inventée de toutes pièces puis licencié par l’Université où il enseignait pour « faute morale ». Le mouvement libertaire AD, ainsi que l’ensemble des opposant-e-s de gauche en Russie, sont l’objet d’une répression féroce de la part du régime et sont en plus la cible des attaques de l’extrême droite, ce qui a occasionné la mort de plusieurs militant-e-s ces dernières années. Alternative libertaire apporte tout son soutien à Andrey et aux libertaires russes face à la répression. A l’heure où Poutine prétend se représenter à l’élection présidentielle russe, nous nous élevons contre ce pouvoir liberticide et corrompu qui empêche les manifestations d’opposition les plus élémentaires.

Alternative libertaire, le 28 septembre 2011

dimanche 18 septembre 2011

Objectrices de conscience israéliennes : Les raisons de leur refus

Filles, garçons de 18 à 20 ans, Israéliens, ils disent non à l’occupation de la Palestine. Quand ils ou elles (les filles doivent aussi faire leur service militaire en Israël) sont appelés à accomplir leur service militaire, ils refusent. Ce refus peut entraîner la prison pour eux.

Depuis plus de 5 ans le COT, relaie via son site (www.cot81.com), les actions de soutien aux objectrices et objecteurs Israéliens emprisonnés. Le COT a décidé cette année, d’inviter deux de ces jeunes Israéliennes en France au mois de septembre 2011 pour leur permettre de témoigner. Ces deux  jeunes adultes ont payé par la prison la fidélité à leurs convictions pacifistes.  Elles dénoncent la militarisation de la société israélienne en général et celle de l’éducation en particulier. Elles s’opposent aussi à l’occupation de la Palestine par l’armée israélienne. Bien que minoritaires, ces jeunes sont porteurs d’un message d’espoir qu’il est important d’écouter et faire connaître.

Mercredi 21 septembre, Marseille,  20h30
à Mille Bâbords » , 61 rue Consolat 1er arr (métro Réformés)

Idan Halilili, Sahar Vardi sont les intervenantes de cette tournée :

Idan Halili (24 ans) a été la première femme objectrice emprisonnée en Israël en 2005 pour convictions féministes. Elle milite au sein de l’association « New profile », organisation antimilitariste et féministe et dans une association pour les réfugiés et les sans papiers.

Sahar Vardi (20 ans), est signataire de la lettre 2008 des lycéens de terminale opposés à l’occupation de la Palestine. (shministins), elle a été la première de ce mouvement à être emprisonnée quand elle a refusé de rejoindre l’armée Elle aussi est membre de « New profile ». Elle participe aux actions des anarchistes contre le mur, au comité israélien contre la destruction des maisons palestiniennes, au mouvement de solidarité Shiefkh Jarrah et à Ta’ayush, mouvement d’Israéliens et de Palestiniens oeuvrant ensemble à la fin de l’occupation israélienne et voulant réaliser l’égalité civile pleine et complète par l’action directe civile non-violente.

Tournée en France d’objectrices de conscience Israéliennes, du 9 au 30 septembre 2011 organisée par le Collectif des Objectrices et objecteurs Tarnais (Collectif Tarnais de réflexion et d’action contre  la militarisation de la société, membre de l’Internationale des Résistants à la Guerre).

Soutenu par : Alternative Libertaire, Femmes en Noir, Libre Pensée Autonome – Les Amis d’André Arru, Nouveau Parti Anticapitaliste, Union Juive Française pour la Paix, Union Pacifiste.